Le prélèvement à la source entrera en vigueur au 1er janvier 2019.

C'est une réforme essentielle du paiement de l'impôt sur le revenu, qui concerne à la fois les contribuables et les employeurs. Sa mise en œuvre technique s'appuie uniquement sur votre logiciel de paie qui intégrera les évolutions nécessaires.

La réussite de cette réforme, qui constitue un enjeu important pour les contribuables, ne pourra être complète sans votre mobilisation. C'est pourquoi l'administration fiscale, qui restera l'interlocuteur unique des contribuables pour le prélèvement à la source, met tous les moyens en œuvre pour vous accompagner. Elle conduira tout au long de l'année 2018 une communication externe utilisant tous les médias à sa disposition.

À ce titre, le site prelevementalasource.gouv.fr est un site de référence complet et régulièrement actualisé qui vise à répondre à toutes vos questions.

Il comprend désormais un kit, téléchargeable très facilement, qui vous permet de disposer de toutes les informations dont vous avez besoin, ainsi que de tous les supports qui pourront être mis à la disposition de vos salariés sur cette réforme. Ce kit est accessible à la rubrique « Je suis collecteur ».

Le prélèvement à la source en améliorant les modalités de paiement de l'impôt sur le revenu va faciliter la vie de nos concitoyens. C'est aussi votre collaboration qui en fera un succès collectif.

Mardi 20 février, Stéphane Travert, ministre de l’Agriculture réunissait le comité de pilotage national de la réforme des zones défavorisées simples l’occasion de faire le point sur la nouvelle carte et d’annoncer un dispositif d’accompagnement pour les territoires sortants… En savoir plus

Cette information peut aussi vous intéresser

Bruno Le Maire, ministre des Finances et Stéphane Travert, ministre de l’Agriculture ont lancé vendredi 16 février une concertation sur la réforme de la fiscalité agricole. Les mesures qui en résulteront seront présentées dans la loi de finances pour 2019…En savoir plus

Une décision de FranceAgriMer INTV-GECRI-2018-05 du 14 février 2018 précise les modalités de mise en œuvre de la prise en charge des pertes de non-production subies par les éleveurs consécutivement aux  mesures d’interdiction de mise en place de volailles dans les zones réglementées. Ces mesures avaient été prises  pour endiguer la propagation du virus H5N8 apparue en décembre 2016. Le dispositif est doté d'un budget global de 77 millions d'euros. Les éleveurs ont jusqu’au 26 mars prochain pour déposer leur dossier… En savoir plus

Formulaire pour les producteurs de palmipèdes ICI

Formulaire pour les producteurs de Gallinacés ICI

Un communiqué du ministère de l’Agriculture annonce le classement de 3 555 communes supplémentaires par rapport à la carte en vigueur qui en comprend 10 429. Le projet de la future carte des zones défavorisées simples doit être transmis à la commission européenne au mois de mars prochain… En savoir plus

Cette information peut aussi vous intéresser

Tableau de bord

SMIC
9,88 €/heure au 1er janvier 2018 soit 1 498,47 € mensuels pour une durée hebdomadaire légale de 35h.

Plafond sécurité sociale
3 311 €/mois du 01/01/2018 au 31/12/2018.

Indice INSEE des prix à la consommation
101,53 en novembre 2017 soit + 0,1% en un mois et + 1,2% en un an.

Indice INSSE du coût de la construction
1 670 au 3ème trimestre 2017 soit + 1,64% en un an, + 2,64% en 3 ans et + 4,77% en 9 ans.

Indice des Loyers Commerciaux (ILC)
110,78 au 3ème trimestre 2017, soit+ 2,04% en un an

Taux moyen des découverts au 3ème trimestre 2017
10,36 %

Taux de l'intérêt légal au 1er semestre 2018
0,89%